S'il y a bien un album dont je suis tombée amoureuse (oui, amoureuse, carrément!), c'est le petit dernier de Bon Iver. Pour un second essai, il n'y a rien à redire. Ou presque. Il n'y aurait pas le dernier morceau (Beth/Rest) qui fiche tout par-terre, ce disque serait tout bonnement parfait. Touchant, délicat, doux, original, ambitieux... Il a tout pour lui.

Et la pochette est aussi belle que la musique.

P1100203

Ce n'est pas pour rien que la presse musicale lui a mis en moyenne 9/10 un peu partout dans le monde. C'est extrêmement rare un si bel ensemble! Tout le monde a été d'accord pour dire que cet album est une merveille. Il est aussi doux et positif que son prédécesseur (For Emma, Forever Ago) était sombre et mélancolique. Justin Vernon, en réalisant ces derniers titres, n'est pas tombé dans le piège de la redite. Il a innové, il a vécu d'autres choses depuis ces trois dernières années et nous en fait profiter. Il a su se renouveler et nous faire rêver autrement.

Et parler de ce disque avec Justin directement a été un moment extrêmement touchant pour moi. J'ai hâte de retrouver le groupe sur scène le 29 octobre, même si à la place d'un concert classique, il s'agira d'un festival.

*Towers de Bon Iver